B.U.T. Gestion des Entreprises
et des Administrations

Stage de fin d'année

Les stages dans le département GEA sont effectués en deux fois avec 2 semaines en 1ere année et 10 semaines en 2eème année. Le stage est un moment clé de la formation qui permet de valider et de conforter les savoirs au sein d’une organisation, tout en mettant en pratique le sens de la communication et des relations humaines.

Les stages de première année.

Effectués en janvier, ils ont pour objectifs de :

  • Permettre aux étudiants de rencontrer le monde de l’entreprise : se familiariser avec la procédure de recherche de stage et les procédures administratives ; confronter les disciplines abordées à l’IUT à la réalité de l’entreprise et tester leurs préférences afin de faciliter les choix de parcours.
  • Permettre aux étudiants de développer leur personnalité : s’intégrer dans un nouveau milieu, cultiver son sens de l’observation, comprendre le fonctionnement de l’entreprise, prendre du recul et percevoir l’impact du contexte dans lequel évolue l’entreprise sur ses activités.
 

Le suivi et l’encadrement du stage sont assurés par un maître de stage dans l’entité d’accueil et un enseignant du département (enseignant référent), notamment appelé à effectuer un entretien téléphonique avec le maître de stage en cours de période.

Le stage donne lieu à la rédaction d’un compte-rendu de 3 pages destiné à mener une première réflexion sur l’entreprise d’accueil et à préparer ainsi le travail attendu en 2e année. Il ne fait pas l’objet d’une présentation. Le stage est évalué par l’enseignant référent et la responsable des stages en fonction de la qualité du compte rendu et du respect des démarches administratives.

Les stages de deuxième année.

Effectués sur la période d’avril à juin, ses objectifs sont de permettre aux étudiants de poursuivre leur formation :

  • Utiliser leurs connaissances pour l’étude d’un problème réel de l’organisation qui les accueille.
  • Appliquer concrètement leur esprit d’analyse et de synthèse.
  • Mobiliser les connaissances théoriques apprises à l’IUT.
  • Acquérir des connaissances pratiques.

Le suivi et l’encadrement du stage sont assurés par un maître de stage dans l’entité d’accueil et un enseignant du département, notamment appelé à effectuer une visite dans le service d’accueil.

Le stage donne lieu à la rédaction d’un rapport destiné, d’une part à traduire la capacité de l’étudiant à exploiter ses acquis, d’autre part à rendre compte de son apport à l’entreprise. Ce travail fait l’objet d’une présentation orale devant un jury de deux personnes au minimum. Le stage est évalué conjointement par l’organisation (maître de stage) et le département (enseignant tuteur).

L'apprentissage en B.U.T. GEA

L’apprentissage est proposé en première, deuxième et troisième année de B.U.T. GEA.

Plusieurs parcours de spécialisation sont possibles :

  1. 1ère année d’apprentissage : Gestion et pilotage des Ressources Humaines (GPRH), Gestion Comptable, Financière et Fiscale (GC2F).
  2. 2ème année d’apprentissage : Gestion et pilotage des Ressources Humaines (GPRH), Gestion Comptable, Financière et Fiscale (GC2F), Contrôle de Gestion et Pilotage de
    la Performance (CG2P)
  3. 3ème année d’apprentissage : Gestion et pilotage des Ressources Humaines (GPRH), Gestion Comptable, Financière et Fiscale (GC2F), Contrôle de Gestion et Pilotage de
    la Performance (CG2P)
    , Gestion, Entrepreneuriat et Management d’Activités (GEMA).

 

À l’issue de la préparation du B.U.T. GEA en apprentissage, les apprentis sont détenteurs du même diplôme qu’en formation initiale et ont accès aux mêmes poursuites d’études, mais avec l’avantage d’une expérience professionnelle, ce qui est un atout sur le marché du travail.

Le volume horaire des cours à l’IUT pour les apprentis est de 648 heures pour la deuxième année du B.U.T. GEA. Le rythme d’alternance est de 2 à 3 jours à l’IUT et 2 jours en entreprise en période universitaire, et à temps plein en entreprise le reste de l’année (environ 20 semaines), ce qui représente un volume de formation global d’environ 40 % du temps de travail annuel.

La formation par apprentissage valorise des travaux universitaires de groupe et le travail en entreprise. Un projet tutoré sur un thème d’actualité choisi par les étudiants, et une mission confiée par l’entreprise, donnent lieu à la rédaction d’un mémoire individuel ou collectif et d’une soutenance orale.

Chaque apprenti bénéficie d’un suivi individualisé par un enseignant-tuteur qui établit le lien entre le centre de formation et l’entreprise d’accueil. Et les cours se déroulent en effectif restreint (une vingtaine d’étudiants par année de formation), ce qui favorise des conditions de travail optimales.

Les apprentis bénéficient d’une rémunération qui varie en fonction de leur âge et de leur niveau de formation. Par exemple, un apprenti âgé de 18 à 21 ans perçoit 51% du SMIC en 2ème année, et bénéficie des mêmes avantages que les autres salariés de son entreprise d’accueil. En outre, la rémunération d’un apprenti est exonérée de cotisations salariales et d’impôt sur le revenu.