Articles

Journées des Universités et des Formations post-bac 2022, 100% en ligne !

Banniere-JU-2022

En raison de la crise sanitaire actuelle et des dernières mesures annoncées par le gouvernement, les Journées des Universités et des formations (JU) basculent totalement en ligne !

Venez rencontrer l’IUT de Mulhouse et découvrez l’ensemble de nos formations de niveau Bac+3 ouvertes à l’apprentissage !

Dès maintenant, le salon en ligne est ouvert à la visite pour vous permettre de bien préparer vos parcours d'orientation et prendre connaissance des formations.

Les 20 et 21 janvier 2022 de 9h à 17h, venez échanger avec nos enseignants et étudiants de l’IUT via des visioconférences et les chatrooms. Ils pourront vous conseiller et répondre à toutes vos questions pour vous permettre de préparer votre orientation.

Les JU seront aussi l’occasion de découvrir le nouveau diplôme des IUT : le Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) !

Nos départements présents :

Accéder au salon en ligne !


Pour en savoir plus sur les JU, c’est ici !

Salon de l'orientation et de l'évolution professionnelle

Capture.PNG


L'IUT de Mulhouse sera présent le 15 janvier 2022 au Salon de l'orientation et de l'évolution professionnelle de Mulhouse au Parc Expo de 9h à 17h. L'accès sera uniquement possible sous présentation du passe sanitaire

Ce sera l'occasion pour vous rencontrer les enseignants et étudiants de l'IUT, poser vos questions, découvrir nos offres de formation, et en apprendre davantage sur le nouveau diplôme du Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.)
 
C'est également l'opportunité pour se renseigner sur la création d'entreprises, pour évoquer sa réorientation ou son insertion professionnelle auprès de conseillers d'orientation.

Retrouvez les départements dans nos différents stands :
Nous avons hâte de vous rencontrer !

Suite à la situation actuelle, les informations risquent de changer. Pensez à consulter la page régulièrement pour avoir les dernières informations.




Webinaire de Université du Québec à Chicoutimi

VisuelCanada2

Tu es étudiant en MMI, SGM, GMP, GEA ou GEii, et tu souhaites partir continuer tes études au Canada ?

Connecte-toi le 13 décembre à 18h pour échanger sur les poursuites d'études possibles à l'Université du Québec (UQAC) à travers un webinaire animé par le bureau de l'international !
  
Tu es intéressé ? Complète ce formlaire d'inscription pour participer !

Lien pour accéder au webinaire :
https://uqac.zoom.us/j/84278066127




Bonnes fêtes de fin d'année !

bonnefete

L'IUT de Mulhouse ferme ses portes à partir du 22 décembre, et revient le 03 janvier pour une nouvelle année universitaire.

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année !

Portez-vous bien et faites attention à vous.

Sylvie Samycia soutient le projet de prothèse myoélectrique

sylvie-prothese

Le laboratoire IRIMAS de l’Université de Haute-Alsace, et l’IUT de Mulhouse, ont eu le plaisir d’accueillir Sylvie Samycia.

À la suite d’un grave accident de moto, les médecins annoncent à Sylvie une vie en fauteuil roulant. Elle refuse de baisser les bras et gravit le Mont Blanc 3 années plus tard.

Elle décide également de soutenir le projet de prothèse myoélectrique, et se porte volontaire pour les futurs tests.

L’objectif de ce projet, mené avec l’Université de Winterthur, consiste à améliorer la participation et l'inclusion des personnes souffrant d'une amputation congénitale ou acquise d'un membre supérieur.

Le projet vise à contribuer à cet objectif de deux façons :

  • Sur le plan technique : améliorer le contrôle humain des prothèses de bras existantes en introduisant l'intelligence artificielle (IA) dans le mécanisme de contrôle myoélectrique.
  • Sur le plan social : fournir des informations sur l'acceptation sociale, la stigmatisation et l'inclusion des personnes utilisant une prothèse contrôlée par l'IA. Ces informations peuvent servir de base pour concevoir et cibler des stratégies et des actions d'inclusion.
IMG 1583

Découvrez le témoignage de Sylvie

Vous avez décidé de soutenir le projet de prothèse myoélectrique. Qu’est-ce ce qui vous a motivé à le faire ?

Ce qui me motive dans cette démarche, c’est la recherche. Savoir jusqu’où on peut aller. Cela est intéressant de voir l’ensemble des mouvements qui sont possibles avec une simple prothèse. […] ça peut aider beaucoup de gens.

Comment voyez-vous le futur de la prothèse intelligente ?

Je pense que la technologie fait beaucoup de progrès, mais je trouve qu’il n’y a pas assez de recherche pour les prothèses de bras, […] et comme votre IUT s’y met, c’est super ! Avec Djaffar et tous ces chercheurs […] on a certainement la technologie mais pas la ressource humaine nécessaire. Donc avec des gens motivés, on peut faire des choses géniales.

Enfin, avez-vous un message à faire passer aux personnes qui ont vécues un accident similaire au votre ?

Jamais lâcher, et avoir un projet. Aller jusqu’au bout de son rêve. Ce n’est pas parce qu’on nous dit que l’on ne va plus marcher, et qu’on a qu’un bras, que la vie est foutue. Elle est belle et il faut y aller !

Haut de page